Test de GTAPRO (PS2)



L'équipe de GTAPRO a vu en direct live (et spécialement pour elle) le jeu GTA San Andreas tourner. Rien de plus rien de moins. Nous étions là, devant nos écrans muets comme des carpes face à ce jeu incroyable que je m'en vais vous raconter.


Le BMX le meilleur de tout les vélos de San Andreas



Une conquete pour CJ !! :D


Malheuresement pas d'essence !!


La map apparait au fur et a mesure qu'on l'exploite !


L'hopital de San Fierro !! Le plus grand de tous !


L'aéroport de Las Venturas


La Moto de course la plus rapide de San Andreas!


La motocross idéale pour la campagne !


Nouveaux systeme de visée a la Manhut


La police
La personne ayant la manette en main sera appelée "speedy" pour des raisons que vous pouvez comprendre aisément. Qu'il en soit ainsi. Nous nous installions, écarquillons nos yeux et commençions à apercevoir l'écran de jeu, sur pause, pour des besoins logistiques. Speedy commence tout d'abord par enfourcher un vélo puis fonce sur les routes de Los Santos, je dirais même sur les trottoirs de Los Santos... Et ce qui devait arriver arriva Speedy (qui ne porte pas ce pseudonyme seulement pour faire joli) bouscule un homme et se sauve sans demander son reste. Malheureusement, la conduite à vélo n'est pas son fort et dans son escapade, speedy se vautre littérallement sur le bitume. Il se relève lorsqu'il voit sa victime s'approcher de lui et le tabasser, à l'aide de ses 5 potes... Speedy fait un séjour à l'hosto et se dit qu'il va éviter de trop énerver les membres de gangs adverses désormais.

Quelques petits problèmes logistiques nous retardent, speedy laisse CJ seul sur le trottoir, sans toucher à la manette et s'aperçoit qu'il fait des mimiques, matte la partie basse des gonzesses et regarde méchamment les policiers arrêtés au feu rouge. Ceux ci sortent alors de leur voiture, courent vers un homme puis le tabassent et l'arrêtent. Cool...

Apparemment, pas d'essence pour les voitures, les clignotants n'ont pas été trouvé non plus mais rassurez-vous, ils n'ont été cherchés que 2 secondes.. pas le temps de s'attarder sur ces détails quand on voit à quelle vitesse l'heure tourne (Bicento jure avoir vu un clignotant lorsque speedy était à moto). Vient un des points qui m'a le plus fait sourir : speedy veut montrer à l'équipe de GTAPRO.com qu'il maîtrise le lattage au sol comme personne. Aussitôt dit aussitôt fait, il sort un "col-blanc" de sa voiture et lui enchaîne quelques coups au ventre. Une fois à terre, speedy s'acharne violemment sur le pauvre homme en le piétinant avec son talon à la manière de quelqu'un qui voudrait éteindre un feu... les coups au sol sont très rapides, l'homme ne se relèvera pas.

Speedy met alors la pause et nous montre la carte du jeu, qui se découvre au fur et à mesure qu'il progresse. De retour au jeu, il devient alors un fou furieux qui dégomme tout sur son passage... pendant 30 secondes. Il est ratrappé par des flics et passé à tabac. L'hôpital, deuxième demeure de speedy, commence à le connaître. Il prend alors une voiture et fonce sur le périphérique sud, Un magnifique effet de blur accompagnant la vitesse excessive de speedy nous montre la splendeur des décors de GTA SA (malgré le fait de voir tout ça à travers une webcam, alors imaginez en vrai). En passant par la ville, nous voyons un terrain de basket mais n'osons pas déranger speedy pour lui demander de s'arrêter car trop occupé à exploser sa voiture sur celle des autres. D'ailleurs, sa voiture flambe, ça y est, il saute à temps. 10 mètres plus loin, à peine arrêtée, elle explose (ndlr: magnifique). OUF, il était temps, ça aurait pu lui coûter un autre séjour à l'hôpital. A croire que ça lui manquait, speedy fonce dans les flammes de son véhicule et succombe d'être devenu une torche humaine stupide...

Trop avides d'infos, nous demandons à Speedy de se rendre à LS international, l'aéroport le Los Santos. Sur le trajet nous remarquons que la voiture provoque des étincelles (car abîmée de tout part), effet là encore magnifique. Arrivé à LSI et après en avoir cherché l'entrée pendant de longues minutes (notamment en escaladant des grillages), speedy se retrouve devant l'entrée principale. Il s'avance.
OUT OF ORDER
En panne, il nous est donc impossible d'aller à SF ou LV par la voie des airs. La route mettant trop de temps (entre 15 et 30mn), nous nous focalisont sur Los Santos. Après un lynchage de flic de plus, speedy se retrouve de nouveau au poste de police, lorsqu'il en sort il me dit avoir vu un icône représentant le casier judiciaire... Speedy voyage à pied pour pouvoir visiter les lieux escarpés de la campagne; et force est de constater que sa non-fainéantise porte ses fruits, il gagne en endurance. Ces escapades creusent l'estomac, une icône de faim apparaît sur l'écran, mais à 04h du matin peu de restos sont ouverts.

Puis speedy enfourche une moto et nous fait remarquer que les cheveux de CJ bougent au vent. Arrive alors une tempête, vents violents, pluie, ciel sombre, grondements de tonnerre (selon speedy, nous n'avions aucun bruit si ce n'est celui de nos larmes se déversant sur l'ordinateur...). Nous aurions aimé entendre les SFX, notamment les "mother fucker" des PNJ ou les "you fuck with me?" / "come on bitch" de CJ tabassant une femme...

Nous admirons ensuite la visée manuelle (en l'occurence avec le fusil à pompe) nous laissant une totale libertée qui n'est pas des plus chiantes... Speedy, toujours à la campagne, court maintenant sur les voies ferrées, en espérant retourner voir ses infirmières grâce à un train... les minutes passent, les tunnels aussi puis arrivé à la gare: un TGV... sur l'autre voie. A peine vu, il est déjà loin. Speedy se ballade alors sur les quais de la gare et voit un homme qui semble lui rappeler quelqu'un. Il se rapproche et voit l'individu avec un chewing-gum dans la bouche, qui semble ne pas apprécier le regard persistant de CJ. Speedy et l'individu parlent (de quoi ça...), puis viennent ensuite d'autres gars, habillés de la même manière que le premier. Speedy se souvient maintenant où il a entendu cet accent hispanique... une bousculade à vélo qui l'avait conduit droit en enfer, mais là, speedy n'a rien fait. Croit-il... Trop regarder un membre d'un gang est apparemment proscris, speedy l'apprend à ses dépends et voit la bande lui tomber dessus à nouveau (un des membres du gang à un pétard à la main). Mais cette fois, le dieu de GTA était là et à fait se croiser Speedy avec une moto qui lui a permis de s'en tirer...
Graphismes : Les graphismes du jeu ont étés améliorés, plus de reflets sur les véhicules et les effets de soleil et d'ombre ont étés améliorés. Bien sur on est pas à la taille des jeux actuels mais le problème vient de la PS2 qui est pas du tout récente, mais l'amélioration se voit trés bien entre les phares des véhicules totalement changés et les reflets de lumieres de Las Venturas tout bonnement magnifiques ! 17/20
Bande Son : Depuis GTA3 la bande son de GTA San Andreas a toujours été exeptionnelle et la sur San Andreas on peut que lui donner une note de 20/20 20/20
Durée de Vie : Là je crois qu'on reparlera pas depuis GTA3 la durée vie du jeu est énorme il y a énormement de choses à faire R* nous dit 150 heures pour tout faire ce qu'il est tout à fait correct pour un joueur moyen . Mais aussi avec le Mode 2 joueurs qui n'etait pas du tout prévu on a été surpris ça agrandi encore sa durée de vie qui était déjà énorme !! 19/20
Jouabilité : La maniabilité des véhicules est tout bonnement éxcellente et de ce coté on a rien à dire, meme pour les motos.Par contre du coté des vélos là c'est tout bonnement excellent !! Et entre les différents v élos chacun n'a pas la meme maniabilité, si vous manipulez bien le pad vous n'aurez aucun problème ! 17/20
Scénario : Du coté du scénario du jeu là San Andreas passe totalement dans un autre univers. Bienvenue dans les guerres de gangs ou la drogue est partout, ou le rap est en continu, ça plaira à certaines personnes et à d'autres non ! 16/20
CONCLUSION : Que dire de ce jeu qui a fallu 2 ans de developpement (seulement) pour avoir un jeu exceptionnel à tout point. La bande son est vraiment une pure merveille chacun trouvera son gout ! J'en reste sans mots sur ce jeu. Si vous avez une PS2 c'est un excellent jeu à acheter sans hésiter ! 18/20